Bus Campus 2024

Le 12 janvier, le pôle d’études et de recherche en cultures numériques a orchestré une activité immersive pour des étudiants pré-universitaires, leur permettant d'explorer les impacts des technologies de pointe sur la société à travers des discussions et des expériences en réalité virtuelle.

Le 12 janvier 2024, le Pôle d’études et de recherche en cultures numériques a offert une séance d’activité labo pré-universitaire, intitulée «Viens t’immerger en 360° dans les enjeux importants de notre société». Cette activité de 1h30, animée par les professeures Hela Zahar et Sarah Choukah, avec l’appui pédagogique de Candice Dan, avait pour objectif de plonger les étudiants dans une discussion réflexive sur les enjeux sociétaux à travers des technologies immersives. Les étudiants ont pu expérimenter l’information en format immersif grâce à des casques de réalité virtuelle, pour analyser et discuter de l’impact émotionnel des médias en immersion.

Durant cette session, les participants ont exploré deux documentaires en VR. Le premier, «La Conquête du Pôle Sud», présentait l’aventure périlleuse d’un explorateur au Pôle Sud, accentuant l’expérience émotionnelle et empathique. Le second, «Trois femmes en prison», offrait une perspective documentaire sur le quotidien de trois femmes incarcérées, enrichissant ainsi la compréhension des défis de la vie en détention. Ces deux expériences illustraient la capacité de la vidéo 360 degrés à engager le spectateur soit par une connexion émotionnelle, soit par une exploration informative.

L’activité s’est conclue sur des discussions en groupe, permettant aux étudiants de partager leurs ressentis et de questionner les contrastes entre les documentaires. Cette expérience a non seulement renforcé les compétences critiques des participants vis-à-vis des médias interactifs, mais a également élargi leur perception des nouvelles formes culturelles dans les médias numériques. La session a été jugée très fructueuse, marquant une amélioration notable dans l’engagement et la réflexion critique des étudiants.

Partagez cet article

Scroll to Top